La chaufferie biomasse Victor

Début 2008, dans le but d’accompagner le développement des quartiers Rives de Meurthe et Nancy Grand Coeur, le Grand Nancy a décidé d’implanter rue Victor une deuxième centrale de production de chaleur fonctionnant avec une énergie renouvelable locale : le bois.

Intégration au cœur de la Ville :

Un soin particulier a été apporté à l’intégration de la chaufferie dans l’environnement urbain afin d’éviter toute nuisance vis-à-vis des riverains.

L’intégration architecturale :

  • façades minérales recouvertes de plantes grimpantes et bardage bois,
  • ensemble des toitures végétalisé et arboré,
  • concentration de l’activité industrielle (livraisons, manutention, entretien) dans un hall fermé non accessible et non visible depuis l’extérieur.

Le traitement des fumées :

  • 2 niveaux de filtration (filtres multi-cyclones et filtres à manches) permettent de diviser par 3 les émissions de poussières par rapport aux normes et par 20 par rapport à des moyens de production individuels,
  • bilan CO2 neutre : 8 000 tonnes évitées par an par rapport à une solution gaz naturel, soit l’équivalent de 3500 véhicules retirés de la circulation chaque année.

Le traitement des eaux :

  • eaux de pluie collectées en toiture et canalisées vers un bassin d’infiltration de 170 m²,
  • eaux résiduaires de l’aire de manœuvre traitées par un séparateur d’hydro-carbures.

Chiffres clés :

  • Puissance totale des 2 chaudières biomasse : 8 MW
  • Rendement des chaudières biomasse : 86 %
  • Température de la vapeur : 190 °C maxi en sortie chaudière
  • Stockage biomasse : 1 800 m3 (autonomie de plus de 4 jours)
  • Livraison : camion à fond mouvant de 90 m3, soit environ 24 tonnes de biomasse